Rejoins nous, mordu(e) de la saga Smile



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le voyage de Lizzie

Aller en bas 
AuteurMessage
Lizzie C.
Ange de l'enfer
Lizzie C.

Féminin Nombre de messages : 2414
Age : 24
Localisation : Forksland ^^
Emploi/loisirs : lecture, écriture, dessin
Date d'inscription : 12/04/2009

Le voyage de Lizzie Empty
MessageSujet: Le voyage de Lizzie   Le voyage de Lizzie Icon_minitimeLun 20 Avr - 22:08

Il faisait encore nuit lorsque je me réveillai. La faible luminosité ne me dérangeait pas, pas plus que la dureté et la froideur de la pierre sur laquelle je m’étais couchée. J’avais dormi environ quatre heures, et j’étais en pleine forme. Je compris vite ce qui m’avait réveillée : cinq garçons, d’environ vingt ans, me regardaient en chuchotant. J’essayai de me lever ; des cordes m’en empêchaient.
-Alors chérie, bien dormi ? me dit un des garçons.
-Oh, le réveil est un peu brutal, mais dans l’ensemble, oui, j’ai bien dormi, répondis-je avec un grand sourire, assez hypocrite.
-Ca tombe bien, parce que t’auras besoin d’énergie pour finir la nuit !
Oh, encore des garçons qui ne pensaient qu’à s’amuser avec des filles. J’avais l’habitude. Coincée dans mon corps de dix-huit ans, magnifique, il fallait en convenir, j’étais souvent confrontée à ce genre de personnes.
Je me relevai, cassant net les liens qui devaient me maintenir au sol. Les garçons me regardèrent avec des yeux ronds, et je compris la cause de leur étonnement : les liens étaient des câbles d’acier. Je me levai, comme si ce que je venais de faire était tout à fait normal. Pour moi, c’était simple, aussi facile que de casser une branchette.
-Alors, quel est le programme ? leur demandai-je, dévoilant mes dents tranchantes.
Quatre des garçons reculèrent. Le cinquième, celui qui m’avait parlé, resta sur place, défiant mon regard. Tiens, un qui n’avait pas peur ! Cela changeait de ceux que j’avais l’habitude de croiser… Et j’en croisais beaucoup, ces temps-ci. Beaucoup de gens migraient à travers la montagne, pour aller dans un village plus à l’est. Ils retourneraient chez eux à la fin de l’hiver, pour semer avant l’été.
-On avait prévu quelque chose, mais finalement, je crois qu’on va changer de programme, me dit le garçon en se mettant en position d’attaque.
-Tu veux te battre ?
J’eus du mal à ne pas rire.
-Bien sûr, me répondit-il, un peu plus hésitant.
-Je déteste faire du mal aux autres, mais si tu insistes…
Je me désintéressai soudain du garçon, me préoccupant plus de mes ongles que du reste. C’était ma technique préférée : ne plus s’occuper de l’adversaire, attendre qu’il me fonce dessus puis le stopper d’un coup. Cela marcha particulièrement bien cette fois-ci. Le garçon était assez agressif, et dès le moment où il me vit me faire la manucure, il me sauta dessus. Et hop, un coup dans le tibia. Il roula sur le côté, se tordant de douleur.
-Un autre candidat ?
Les garçons restants coururent en hurlant comme des possédés. Je me tournai vers le blessé.
-Sans rancune, hein ? Allez, à la prochaine mon beau !
Je partis d’un éclat de rire et m’éloignai en courant. J’avais une longue journée devant moi. Aujourd’hui, j’allais passer d’Irlande aux Etats-Unis.
Il était donc environ 8 heures lorsque, après avoir descendu les monts Caha, j’arrivai à l’océan Pacifique. Je plongeai à l’eau et me mis à nager sans m’arrêter. L’exercice était facile, il me laissait tout le temps de réfléchir.
Où était Dale ? Je ne l’avais pas trouvé en Irlande. La seule explication possible était qu’il ait prit un bateau vers les Etats-Unis, ce qui expliquait ma destination. Malgré tout, je restais perplexe. Pourquoi serait-il partit là-bas ? Etait-il parti juste parce que l’Irlande lui rappelait grand-mère et nos parents ? Ou avait-il eu une information concernant notre père, disant qu’il était aux Etats-Unis ? Je n’en savais rien. Ces derniers temps, je n’avais eu presque aucun contact avec des autres êtres pensants, qu’ils soient humains, elfes ou autres, exceptés les imbéciles comme ceux de ce matin. La dernière fois que j’avais vécu avec quelqu’un remontait à un mois, lorsque Lucy m’avait accompagnée. A cette pensée, mon cœur se serra. J’avais dû l’abandonner à Shannon, lorsque des garçons nous avaient poursuivies. Je ne savais pas ce qui lui était arrivé. L’avaient-ils attrapée ? Elle n’était vampire qu’à un quart et courait à une allure presque humaine. Son souvenir m’empêchait souvent de bien dormir, et je m’étais résolue à toujours voyager seule pour ne plus causer d’ennui à personne.
Je décidai de prendre une pose vers 22 heures, au Canada, dans un petit village appelé Bonavista. Les villageois m’accueillirent à bras ouverts et, voyant que j’étais trempée, ils m’invitèrent au pub. Je ne pouvais évidement pas leur dire que ma robe mouillée ne me gênait pas le moins du monde, que je ne risquais pas d’attraper un rhume, ni une quelconque autre maladie, et encore moins que je venais de traverser l’océan Pacifique à la nage. Je leur inventai donc que j’étais tombée d’un bateau alors que je partais pour l’Irlande.

_________________
Le voyage de Lizzie Img-2103154nhxl

Possède 34% de RPattz, un tier de Taylor Lautner, un tier de Léonardo Di Caprio, 30% de Kellan Lutz, 20% de Chace Crawford, un tier de Johnny Depp, 25% de Logan Lerman, 31% de Booboo Stewart et 50% de lou !! ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Elle était si... naturelle.
-Salut, Bella ! [...] Tu sens très bon, ajouta-t-elle à mon plus grand embarras, je ne l'avais pas encore remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://2airpur.forumactif.com/
Lizzie C.
Ange de l'enfer
Lizzie C.

Féminin Nombre de messages : 2414
Age : 24
Localisation : Forksland ^^
Emploi/loisirs : lecture, écriture, dessin
Date d'inscription : 12/04/2009

Le voyage de Lizzie Empty
MessageSujet: Re: Le voyage de Lizzie   Le voyage de Lizzie Icon_minitimeMar 26 Mai - 18:47

Désolée pour le double post, mais j'ai l'impression que quand j'édite, personne ne vient voir parce que ça ne se marque pas comme un nouveau message. Je profite aussi de ce message pour dire que j'ai modifié le don de Lizzie dans sa présentation. Je vous conseillerais d'aller voir avant de lire la suite de l'histoire, parce que vous risqueriez de ne pas comprendre un truc.
Malgré le fait que tous les habitants de Bonavista étaient très chaleureux et que je n’avais qu’une envie, rester, je leur annonçai que je devais reprendre la route.
-Puisque mon bateau est maintenant fort loin, je vais retourner chez moi, à Los Angeles.
Mieux valait donner un nom de ville où ils ne risquaient pas de se rendre, pour ne pas pouvoir vérifier ce que je disais.
-Los Angeles ? me demanda un vieux marin un peu bourrus, si vous voulez, je pars pour Port Isabel demain. Je vous y mènerai, cela raccourcira votre chemin vers chez vous. Vous me feriez un honneur en me laissant vous y conduire. Et puis, cela prendra beaucoup moins de temps que par la terre.
J’usai d’arguments les plus convaincants pour refuser la demande du vieil homme, mais rien n’y fit. Il était convaincu de réaliser une bonne action et n’en démordrait pas. J’acceptai donc, contre mon gré, et montai « me coucher », bien que je n’aie besoin que d’une heure ou deux de sommeil.
Le lendemain matin, on vint me réveiller à 5h30 pour prendre le bateau, qui était en fait un vieux chalutier puant le poisson. « Pas très convenable pour une dame ! » pensai-je en le voyant. La veille au soir, les femmes du village s’étaient réunies pour me constituer un bagage convenable et elles me l’offrirent avant mon départ. Je leur jurai de faire mon possible pour leur rendre, ce à quoi elles répondirent :
-Voyons, vous nous feriez offense par ce geste !
Bon, alors je garderai leurs affaires.
Le bateau partit vers 6h15. Direction Port Isabel ! Le vieux marin me confia qu’il avait un ami dans cette ville qui partait fréquemment pour Los Angeles et qu’il accepterait sûrement de m’y conduire lors de son prochain voyage. Je finirai donc par y aller réellement, dans cette ville de malheur ! Puisque c’est comme ça, c’est par là que je commencerai à chercher Dale et mon père. Il était fort possible que celui-ci y soit, car je me souvenais bien l’avoir vu se nourrir de sang humain, le premier jour de mon existence, juste avant son départ. Los Angeles était donc pour lui une ville pleine de promesses, vu le nombre très élevé de personnes habitant cette ville.
Le voyage dura cinq jours, ce que je trouvai fort long, étant donné que j’aurais pu l’accomplir en une journée seulement. Malgré tout, je pus faire la connaissance de tous les membres de l’équipage et me retrouver en compagnie d’autres personnes, ce qui ne m’était plus arrivé depuis un certain temps.
Lorsque l’on accosta, le marin, Guy, me demanda de rester pendant le déchargement du bateau, après quoi il m’emmena chez son ami. Je fus choquée en le voyant, ou plutôt en voyant son passé. Il avait connu très jeune les plaisirs des femmes et passait une nuit sur deux avec une femme différente depuis qu’il avait tué son épouse. Je me tournai vers mon guide, me demandant avec horreur si il connaissait ce passé obscur.
-Lizzie, je te présente mon ami Georges. (Attention, prononcer Djowdje, à l’américaine) Bon, je vous laisse. N’oublie pas, Lizzie, nous ne partons que dans trois jours, si tu as besoin de quoi que ce soit, le bateau ne bougera pas d’ici-là.
-Bonjour Lizzie ! Alors, comme ça, tu veux retourner à Los Angeles, hein ? Je ne pars que dans deux jours, tu pourras dormir à la maison en attendant.
-Non, c’est très gentil monsieur. Je pense que je vais aller dans un hôtel, je ne voudrais pas vous déranger.
-Oh, qu’elle est mignonne ! Ne t’inquiète pas, tu ne dérange pas le moins du monde ! Tu pourras même dormir dans ma chambre !
Je devinais sans peine un plan pervers se dessiner dans sa tête. Finalement, à force d’arguments, je finis par refuser son offre. Je décidai de retourner dans le bateau de Guy, au moins pour cette nuit.

Edit : [Guy, quelque peu surpris, m’accueillit de nouveau à son bord.
-Mais juste pour cette nuit, avait-il dit, il serait impoli de refuser plus longtemps l’hospitalité de Georges.
C’est ainsi que, à 5h sonnantes le lendemain, je fus presque éjectée du navire, car Georges était venu à plusieurs reprises pendant la nuit pour me demander.
La mort dans l’âme, je me rendis en traînant les pieds chez cet homme pervers.
-Ah, Lizzie !, m’accueillit-il avec un grand sourire, te voilà enfin ! J’ai passé toute la nuit à me faire du mauvais sang pour toi. Un imprévu nous oblige à partir dans une heure, j’étais inquiet de ne pas te trouver. Tu aurais dû dormir à la maison, je te l’avais dit !
-Non ! Euh, je ne voulais pas vous déranger…
C’est ainsi que, une heure plus tard, une luxueuse voiture vint nous chercher. Une voiture de riche, grande, brillante, blindée, avec minibar intégré et chauffeur. D’après Georges, on appelait cela une limousine –« la même que celle du président ! » disait-il. Pff, pour moi, une voiture resterait toujours une voiture.
Le voyage dura un peu plus de 26 heures. La lenteur de ces humains m’étonnera toujours. 26 heures pour 2 640 malheureux kilomètres ! Arrivés aux portes de la ville, Georges me demanda l’adresse exacte. Que devais-je lui répondre ?
-Eh bien, déposez-moi ici, j’habite à deux pas.
-Non, je vais te raccompagner.
-Voyons, Georges, il n’y a aucun danger ! Il est 8 heures du matin ! Qu’est-ce qu’il pourrait m’arriver ? Je connais la ville comme ma poche !
Comme ma poche… Mon œil ! Néanmoins, Georges me crut et me laissa partir, non sans m’avoir laissé un billet de 200 dollars. Je commençais finalement à bien l’apprécier ce bonhomme…

Après avoir déambulé dans les rues pendant 2 heures, je sentis une odeur qui ne m’était pas inconnue, bien que je fusse sûre de ne jamais l’avoir sentie auparavant. D’où venait-elle ? Je suivis l’odeur et elle me mena devant une maison banale. Piquée par la curiosité, je sonnai à la porte…

[HRP : lire la suite dans la maison des Variens] ]

_________________
Le voyage de Lizzie Img-2103154nhxl

Possède 34% de RPattz, un tier de Taylor Lautner, un tier de Léonardo Di Caprio, 30% de Kellan Lutz, 20% de Chace Crawford, un tier de Johnny Depp, 25% de Logan Lerman, 31% de Booboo Stewart et 50% de lou !! ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Elle était si... naturelle.
-Salut, Bella ! [...] Tu sens très bon, ajouta-t-elle à mon plus grand embarras, je ne l'avais pas encore remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
http://2airpur.forumactif.com/
 
Le voyage de Lizzie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» [Diocèse] Voyage en Armagnac
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Mon voyage en Italie
» Le début d'un grand voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Spécial membre :: Rp (Role Player) :: Montagne-
Sauter vers: